En pouponnière accueillir un enfant en souffrance
les signes de souffrance et les effets de la séparation

PRÉREQUIS

Une connaissance de l’approche piklérienne est souhaitée.

PROBLÉMATIQUE

La séparation et le placement des jeunes enfants en pouponnière, le plus souvent en urgence, génèrent de la détresse, de l’angoisse, des états dépressifs… Quels moyens pour les professionnels pour reconnaitre et prendre en compte tous ces signes de souffrance et ces effets liés à la séparation ?

OBJECTIFS

·         Réfléchir aux moyens dont peut disposer une équipe de professionnels pour accueillir l’enfant et ses parents, l’accompagner à son arrivée et l’aider à s’installer à la pouponnière

·         Identifier comment traiter la séparation afin qu’elle ne soit pas une rupture dommageable

·         Penser l’organisation des temps de retrouvailles de l’enfant avec ses parents, et aussi avec ses soignants après un temps de visite ou de sortie

CONTENU

·         Les séparations inscrites dans le développement normal de l’enfant de la naissance à 4 ans

·         Les effets de la séparation sur l’enfant : les réactions de l’enfant en fonction de son âge et du contexte familial de carence ou de traumatisme

·         Comment accueillir un bébé ou un jeune enfant qui arrive en urgence, que l’on ne connaît pas et qui ne nous connaît pas ? Comment faciliter son « adaptation » dans ce nouvel environnement, afin qu’il puisse prendre appui sur ses ressources et les développer en se sentant reconnu et soutenu ?

·         Prendre soin des moments de vie quotidienne, et aussi de l’arrivée et du départ de l’enfant pour éviter de nouvelles ruptures dans son histoire

·         Réflexion sur l’organisation institutionnelle, la fonction et le soutien des professionnels qui les rendent possibles

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

La formation est interactive, basée sur des apports de connaissances théoriques et cliniques qui

peuvent être illustrés de séquences de films

Des observations à partir de séquences de films permettront de pouvoir mettre en évidence et identifier des signes de souffrance qu’un tout petit enfant peut manifester dans ses expressions corporelles, émotionnelles, interactives ; ainsi que dans les signes d’apaisement, de détente et de reconstruction lorsqu’il peut bénéficier de « suffisamment de bons soins ».

MODALITÉS D’ÉVALUATION

Synthèse et bilan viendront ponctuer la formation pour s’assurer que les objectifs soient atteints.

Public

Tous les professionnels de la petite enfance et de la famille

Avec

  • Vida MALEK-YONAN
    Psychologue

Durée

4 jours (09 h 30-17 h 30)

Dates

  • 27/04/2020
  • 28/04/2020
  • 25/05/2020
  • 26/05/2020

Lieu

PARIS

Tarif

  • 796 €